Releases/

New single
MELANCHOLY SKY
8 Jan 2012

New album
THE SINGLES
6 Feb 2012


..................................

Live dates/

..................................
Latest updates
/
Disco Dec 21
Video May 28
Gigo Nov 01
Press Apr 03
Pictures Jul 08
Bootleg May 04

..................................

Our Myspace/

..................................




Official site
Official forum
Official Myspace

..................................

<
2010  2008  2007  2006  2005  2004  2003  2002  2001  2000  
>

Date March 21
Type Review
Source Magic RPM #140
Title Head First de Goldfrapp
Country France
Journalist/Photographer Julien Weller
Text Pour son cinquième album, Goldfrapp reproduit un mouvement de balancier désormais connu de ses auditeurs : après les ambiances aplanies et berçantes de Seventh Tree (2008), le tandem se plonge à nouveau dans l’electro dance pop, par un bond aussi énergique que celui qu’il effectua de Felt Mountain (2000) à Black Cherry (2003). Pas si simple ? Oh que si. Goldfrapp fonce, et même tête la première, comme le martèle l’intitulé de cet album avec une touche explicite telle qu’il l’apprécie et la revendique : huit morceaux, trente petites minutes et un délai de livraison plus rapide qu’à l’accoutumée. Le travail consenti sur les rythmiques italo disco ordonne de dodeliner ou de prendre du plaisir, les paroles sont toujours aussi évidentes, et la voix d’Alison manifestement sûre d’elle, avec ou sans filtre.

Peu intimidée par les avis discordants, voire critiques, elle aura raison de ne même pas prendre la peine de sortir du tiroir les citations tarte à la crème de son compatriote Oscar Wilde, du type Head First n’appelle aucune critique et n’a que mépris pour ceux prompts à estimer que Goldfrapp ne veux pas donner autre chose aux gens que ce qu’ils attendent. Pro jusqu’aux bout des ongles, le duo veut tenir la route. Celle-ci suit le tracé, aménagé et flashé, de l’autotune. Prêterait-on attention à ces chansons si elles n’étaient pas signées par lui, ou les trouverait-on, au contraire, moins prévisibles si elles émanaient d’un artiste inconnu ? Dans les deux cas, ceux qui veulent davantage iront chercher ailleurs, ce n’est d’ailleurs pas la concurrence qui manque.

 
Random picture/

Random cd/
Giantboy - 2003